Thématique 2 : L’accès à l’emploi et la formation


Introduction

La deuxième thématique discutée par le CCP sera celle de l’accès à l’emploi et la formation. La question clé étant : « Comment pouvons-nous compléter les dispositifs de soutien à l’emploi et à la formation afin de notamment lutter contre la précarité et l’isolement parmi la population saint-gilloise, en particulier chez les jeunes et en temps de crise ? »

Cette thématique est complexe, c’est pourquoi tous les membres du CCP ont reçu un document explicatif sur la thématique.

Le document est rédigé par Kelly Vossen, consultante en relations publiques, assistante et chercheuse au Centre de recherche Engage de l’Université Saint-Louis — Bruxelles (USLB). Elle a interviewé plusieurs acteurs clés dans le domaine de l’emploi et de la formation, tant au niveau associatif qu’au niveau administratif. Ce document est la base des discussions du CCP. Des intervenants divers viendront encore nourrir les discussions lors de différentes réunions.

Vous pouvez télécharger ce document en cliquant ici.

Réunion 1 : clarifier la thématique

Les membres du CCP se sont réunis à l’Hôtel de ville de Saint-Gilles (en présentiel cette fois-ci), le samedi 13 novembre 2021 pour entamer la première journée de délibération autour de la thématique « l’accès à l’emploi et la formation ».

L’objectif de la rencontre était de découvrir la thématique sous différents angles, bien comprendre la thématique, partager son vécu et permettre l’émergence de premières idées.

La journée commença d’abord pour un accueil chaleureux et une introduction à la thématique « l’accès à l’emploi et la formation » par notre bourgmestre Charles Picqué.

Ensuite, la matinée fut vouée à des échanges avec deux personnes ressources :

  • Myriem Amrani, présidente du CPAS, qui a expliqué le rôle du CPAS dans la recherche d’un emploi et les cellules déjà existantes au sein du CPAS.
  • Pierre-Alain De Henau, formateur de Mission Locale de Saint-Gilles, qui a expliqué des éléments structurels problématiques auquel l’association fait face et préconise plusieurs priorité

La matinée s’est clôturée avec un premier échange entre les participants sur leur compréhension de la brochure thématique.

L’après-midi fut vouée à tout d’abord, identifier les problématiques du sujet, pour ensuite déjà faire émerger des premières idées « solutions ».

Suite à ces échanges plusieurs catégories d’idées se dessinent déjà :

  • L’enseignement,
  • L’entre-aide,
  • La linguistique,
  • La transparence,
  • La valorisation/encouragement/information.

La prochaine réunion du CCP aura lieu le samedi 27 novembre et aura pour but d’approfondir et d’améliorer/perfectionner les idées ayant émergées lors de la première réunion et peut-être d’en rajouter si de nouvelles se distinguent.

Réunion 2 : divergence d’idées

Les débats autour de la thématique de l’accès à l’emploi et la formation continuent en présentiel en 2021 ! Le 27 novembre, le CCP s’est réuni pour la deuxième réunion thématique. L’objectif de cette réunion était de continuer l’idéation en modifiant / améliorant et de rajoutant des idées à celle formulée durant la première réunion.

La réunion a commencé par l’intervention du professeur invité de l’ICHEC-Brussels School Gaëtan Vanloqueren qui a expliqué son projet « Territoire Zéro Chômeurs ».

Ensuite, les intervenants se sont présentés, Latif Rukara de l’Agence Locale pour l’Emploi (ALE), Manuela Iezzi responsable dans le service jeunesse de la commune de Saint-Gilles, Marie-Josée Martin-Garcia de l’ASBL CAFA (le conseil d’administration et assemblée générale) et enfin Florence Fraipont de Cenforgil (le centre de formation professionnelle).

Après ces courtes introductions, les membres du CCP ont été envoyés en sous-groupes avec un facilitateur. Ils ont pu poser toutes leurs questions aux intervenants (M. Rukara, Mme Iezzi, Mme Martin-Garcia et Mme Fraipont).

Durant l’après-midi, les membres du CCP ont été séparés en 3 groupes thématiques, enseignement/formation, valorisation/information et enfin entraide/linguistique/transparence/autres. Les membres ont pu choisir quelle thématique ils préféraient aborder dans le but d’améliorer les idées et/ou en rajouter.

À la fin de la journée, tous les citoyens se sont rejoints pour partager leur travail. 20 idées ont émergé de cette journée.

Réunion 3 : élaboration des recommandations

La réunion du 4 décembre 2021 fut la dernière sur le thème de « l’accès à l’emploi et la formation ». L’objectif était d’affiner les 20 recommandations écrites lors de la deuxième réunion.

Durant la matinée, les 20 idées formulées le 27 novembre ont été présentées une par une durant la plénière dans le but que les membres du CCP puissent poser des questions de contextualisation pour bien les comprendre.

Ensuite, les membres ont rejoint le groupe thématique dans lequel ils étaient le 27 novembre (3 groupes : enseignement/formation, valorisation/information et enfin entraide/linguistique/transparence/autres). Pour modifier/approfondir et améliorer les recommandations par rapport aux remarques des autres membres lors de la plénière et également regrouper les recommandations similaires.

Durant l’après-midi, les recommandations finales ont été présentées en plénière. 10 recommandations finales ressortent de ces réunions.

À travers un système de vote, les membres du CCP ont pu donner leur avis. Pour chaque idée, ils ont pu coller une gommette aux catégories suivantes : tout à fait d’accord, d’accord, neutre, pas d’accord, pas du tout d’accord.

Force est de constater que les membres du Conseil Citoyen Permanent étaient pour la plupart des recommandations tout à fait d’accord ou bien d’accord, sauf pour la recommandation C2 : Budget participatif pour le conseil citoyen permanent, ou l’on dénombre 5 personnes qui ne sont pas d’accord.

Les résultats: 10 recommandations citoyennes

Les membres du CCP ont présenté leurs recommandations dans le cadre de la thématique “L’accès à l’emploi et la formation” devant le conseil communal du 24 février.

Après les présentations, un débat était organisé pendant lequel les conseillers communaux pouvaient réagir et poser des questions sur les recommandations.

Pour consulter le rapport final, cliquez ici.